Chère madame, cher monsieur,

 

 

Comme chaque année, je me permets de vous adresser une lettre de rentrée automnale pour vous faire part des nouveautés du cabinet, de l’évolution des stratégies thérapeutiques déjà en place ainsi que de quelques conseils santé. L’esthétique médicale est en constante progression et va certainement supplanter la chirurgie excepté pour les relâchements cutanés importants du visage, du cou et des paupières. Cependant, ces techniques médicales nécessitent beaucoup d’expérience et de savoir-faire pour que les résultats soient efficaces sans dénaturer ni la peau, ni le visage tout en limitant l’éviction sociale et le risque de complications irréversibles. Plus la prise en charge est précoce, meilleur est le résultat.

Le respect du naturel est, comme vous le savez, mon fil conducteur depuis des années. Il est probable, eu égard l’évolution de la société vers plus d’écologie et de simplicité, que ce travail sur le naturel sera, dans quelques années, le plus recherché. La finalité d’une belle prise en charge esthétique repose sur deux piliers : l’embellissement cutané et le maintien de l’architecture et des contours du visage. Rien ne peut se faire sans la protection et le traitement de la peau qui repose sur une approche sur-mesure à la fois cosmétique et thérapeutique (cosméceutique, peeling-lasers-microchirurgie, injections, fils…). De plus ce travail ne peut intéresser que ceux et celles qui acceptent le vieillissement sereinement.

L’actualité ne peut malheureusement pas faire l’impasse sur la Covid qui perturbe nos habitudes et nous incite à prendre un ensemble de précautions détaillées ci-après.

En revanche, le port du masque met en évidence l’importance du masque facial en tant qu’organe relationnel et d’identité majeur. C’est pour cette raison que je me passionne pour ralentir son vieillissement, parfois vécu comme une dépersonnalisation, sans pour autant le transformer ou le dissocier du reste du corps. J’ai profité du confinement pour la réécriture de mon site car le support informatique m’est apparu plus incontournable et évolutif que le support livresque. Vous y retrouverez également divers articles, des informations sur les techniques que je pratique, des vidéos et des photos de résultats personnels. Je l’alimente assez souvent.

 

  1. Les nouveautés au cabinet :

         

           La combinaison de fils tenseurs résorbables avec injection d’acide hyaluronique (AH) dans le même temps opératoire. En effet, j’ai compris qu’il fallait injecter certaines zones stratégiques pour optimiser les résultats de contraction tissulaire et de soutien des joues par les fils flottants barbés. Cette technique est très intéressante en cas de relâchement modéré chez les femmes de 45-60 ans, au visage déjà remodelé en AH. Les fils sont très bien tolérés et se dégradent par hydrolyse sur 12 à 18 mois en laissant une petite fibrose collagénique. Les fils résorbables et les injections permettent un véritable entretien du visage. Je rappelle que ces fils flottants résorbables n’ont pas d’effet liftant mais un effet de contraction tissulaire.

Ils n’ont rien à voir avec les fils tenseurs non résorbables dont la presse va parler de plus en plus et qui ont la prétention de supplanter les liftings chirurgicaux. Cependant ces derniers restent très controversés quant à leur devenir dans les tissus qui, eux, se modifient structurellement avec l’âge.

 

            L’Alafast, technique de photothérapie dynamique pour l’amélioration des peaux de type acnéique, même âgées (peau grasse, pores dilatés, vieillissement des glandes sébacées). J’intègre cette technique (qui est un réel progrès) dans une stratégie thérapeutique sur-mesure de ce type de peau.

 

            La nouvelle cryoadipolyse à 360° de Déléo pour la réduction des bourrelets graisseux disgracieux remplace avantageusement ma précédente cryolipolyse. Le maintien du froid par Deleo est toujours impeccable, mais ce sont les pièces à mains qui ont beaucoup évolué. Par leur forme concave, elles s’adaptent aux différents volumes du tronc et de la zone sous mentonnière. Pour les cuisses, le travail est toujours plus difficile car il faut éviter de faire des « trous » dans le tissu graisseux, nous travaillons avec des plaques plates sans aspiration. Je rappelle qu’il ne s’agit pas d’une technique d’amaigrissement mais de réduction de volume des bourrelets graisseux sous-cutanés disgracieux chez des patientes plutôt minces.

 

           Le Radiesse dilué, inducteur tissulaire, injecté à la canule en nappage sous-cutané, pour le rajeunissement de la peau et du tissu sous-cutané. Les résultats de cette technique sont présentés en congrès depuis deux ans et je la pratique depuis février au cabinet pour le rajeunissement du cou, du décolleté et de la face interne des bras. Les résultats sont progressifs mais semblent encourageants. J’aurai plus de certitude fin décembre.

 

 

 

  1. L’évolution des stratégies thérapeutiques

          

          La dernière innovation des injections d’acide hyaluronique : je pratiquais déjà des injections très complètes avec la correction des fractures graisseuses superficielles et profondes, le remodelage des territoires creusés, la myomodulation par mise au repos musculaire. Maintenant, je travaille également au contact osseux sur les attaches ligamentaires du masque facial pour en améliorer la tenue. De plus, l’association à quelques fils lors de l’injection (sans poser un kit complet) permet le maintien d’une région sans rajouter de volume. Le fil résorbable se substitue alors à un trait d’acide hyaluronique et allège au lieu d’alourdir.

 

          La mise en place d’associations de techniques lors d’une même séance pour vous offrir la possibilité de limiter vos venues au cabinet par temps de covid. Ainsi pour celles qui ont l’habitude de traiter le visage, le dos des mains, le cou et le décolleté, nous pourrons pratiquer, lors d’une même séance, les injections et des traitements cutanés (hormis injection et laser vasculaire dans le même temps). Nous pouvons combiner plusieurs gestes. Cathie saura vous guider dans la prise de rendez-vous. Nous vous rappelons que vous pouvez régler en plusieurs fois.

 

  1. Les conseils de protection contre la Covid,

Nous vous demandons de ne pas venir en cas de contact étroit avec une personne infectée ou au moindre doute d’infection. Ceci pour ne pas propager l’infection, mais aussi afin de ne pas risquer une réaction inflammatoire exagérée après un traitement. Néanmoins, nous comptons sur votre compréhension pour ne pas annuler au dernier moment sans raison particulière car notre fonctionnement en serait très affecté. De même, n’hésitez pas à appeler pour un rendez-vous, car il est fort probable que nous ayons des possibilités en raison de désistements fréquents. Nous portons pour les traitements de visage des masques FFP2 et nous aérons les pièces de soin en plus des désinfections constantes.

 

 

Pour terminer, il me paraît très important de revenir sur le profil des patients gravement atteints. Même si on ne parle pas assez des formes graves mais rares chez les jeunes adultes, la plupart des sujets à risque ont  un âge supérieur à 65 ans, ou bien des facteurs de co-morbidité tels que le surpoids ou des dysfonctionnements métaboliques, immunitaires, inflammatoires, respiratoires… La plupart de ces troubles peuvent être corrigés par une amélioration du mode de vie : alimentation saine (plutôt de type flexi-végétarien), exercice physique, arrêt des toxiques (alcool, tabac, drogues..), travail psychique profond.

En théorie, choisir son destin génétique parait facile, mais ce n’est pas le cas tant nous sommes guidés par notre cerveau émotionnel ainsi que des mécanismes psychiques et sociaux complexes. Je me permets de vous conseiller la lecture de trois auteurs que je trouve remarquables : le professeur Gilbert Deray (Choisissez votre destin génétique), le professeur de biochimie Valter Longo (Le régime de la longévité), le docteur Jean Christophe Seznec, psychiatre (Débranchez votre mental, J’arrête de lutter avec mon corps).

Ces livres qui paraissent simples sont le fruit d’une grande expérience, de beaucoup de travail  et de passion. Ils vous permettront d’améliorer en conscience votre mode de vie. Il en existe bien d’autres , mais ceux-là sont un très bon départ pour se pencher sur la préservation de notre santé. Chacun de nous peut influencer sa vie, sa santé physique et mentale mais cela ne peut venir que d’un désir profond et non d’une quelconque aide de l’état ! Nous sommes aussi responsables de nos enfants qui doivent apprendre à bien se nourrir, à bouger et à être adaptables pour vivre vieux en bonne santé.

 

 

                En attendant de nous retrouver, je vous souhaite de tout faire pour résister au Covid ! Veuillez recevoir, chère madame, cher monsieur, l’assurance de mes sentiments les meilleurs,

 



Toutes les actualités

FacebookTwitterLinkedInGoogle+PinterestEmail