Le traitement de cette zone est classiquement réalisé par le Botox qui a un effet très éphémère sur la baisse d’activité musculaire.

Les injections d’acide hyaluronique à l’aiguille sont contrindiquées dans cette zone en raison du risque de thrombose vasculaire.

Cependant, depuis plus d’un an, j’ai mis au point une technique d’injection douce à la canule en partant du tiers externe du sourcil avec injection du corps du sourcil, de la zone inter-sourcilière et travail ponctuel des rides du lion sans danger vasculaire.

Cette injection permet une diminution de la fermeture de l’espace inter-sourcilier. Cette mise au repos musculaire s’appelle, dans notre jargon médical une myo-modulation par acide hyaluronique.

                                                           Résultat à 3 mois



Toutes les actualités

FacebookTwitterLinkedInGoogle+PinterestEmail