Cou et décolleté

 

Le cou et le décolleté sont des zones

qui vieillissent rapidement pour plusieurs raisons :

Une photo-exposition chronique :

à peine un peu moins importante que celle du visage,

Une peau plus fragile que celle du visage car plus fine et avec beaucoup

moins de glandes sébacées (elles solidifient la peau en l’épaississant

et sécrètent le film hydrolipidique protecteur).

 

Le vieillissement du cou

et du décolleté s’exprime par :

Les signes de vieillissements cutanés essentiellement de type poïkilodermique

fait d’une association d’anomalies de couleur (lésions vasculaires rouges

et lésions pigmentaires marron) et d’aspect de peau en « cou de poulet »

avec des élevures jaunâtres.

D’autres part, il est très fréquent d’avoir des lésions cutanées

à types de verrues séborrhéique,

molluscum pendulum et kératoses solaires.

Des modifications de volumes graisseux :

Soit une perte de volume graisseux sous-cutané

avec un cou et un décolleté décharné,

Soit une prise de graisse en zone sous-mentonnière

si prédisposition génétique d’angle cervical ouvert.

 

 

La prise en charge thérapeutique

est fonction de l’analyse clinique

et je proposerai diverses techniques

 

– Traitement cutané sur-mesure du vieillissement :

laser de couleur ou de stimulation (laser Emerge),

exérèse des lésions par shaving ou azote ou laser, LED,

– RadioFréquence Exilis Elite: remise en tension du tissu conjonctif,

– Fils résorbable Excellence visage Aptos pour l’angle cervico-mentonnier,

– Injections d’acide hyaluronique de remodelage des volumes perdus.

FacebookTwitterLinkedInGoogle+PinterestEmail